Marketing Réseaux Sociaux

Pourquoi le marketing d’influence est devenu un levier incontournable pour les marques suisses

pourquoi le marketing influence est devenu un levier incontourable pour les marques suisses

Avec un taux de conversion 20 fois supérieur à celui des campagnes digitales classiques, le marketing d’influence est une véritable aubaine pour les entrepreneurs Suisses. Pensez-y une seconde… Pour ceux qui les suivent, les stars des réseaux sociaux sont des modèles à suivre. Forcément, leur message a un écho à la puissance insoupçonnée.

En Suisse, la campagne de marketing d’influence la plus parlante est celle du Vacherin Fribourgeois AOC. Pour mettre en avant leur savoir-faire, les artisans ont fait appel à six influenceurs régionaux. Leur mission ? Raconter leurs histoires avec le fromage aux doux effluves du pays helvétique. En quelques jours, les six influenceurs sont parvenus à générer 67 000 impressions. Une belle visibilité qui est à la portée de toutes les entreprises.

Pourquoi faire appel au marketing d’influence en Suisse ?

Encore aujourd’hui, il n’est pas dans les us des entrepreneurs Suisses de faire appel à des influenceurs. Et pourtant…

En Suisse, les nano-influenceurs règnent en maîtres absolus. Représentant 47 % des stars des réseaux sociaux, ils se caractérisent par un nombre d’abonnés inférieur à 5 000. Et c’est une excellente nouvelle pour les publicistes.

En effet, les “petits” influenceurs ont un taux d’engagement oscillant entre 1 et 4 %, lequel est largement supérieur à celui des comptes ayant plus d’un million d’abonnés (0,8 à 1,6 %). Plus la taille de la communauté va crescendo, plus la participation des membres se fait hésitante :
• 1 000 à 10 000 followers : 4 à 5 % ;
• 10 000 à 100 000 followers : 1,4 à 2 % ;
• 100 000 à 1 000 000 followers : 1,3 à 1,6 % ;
• plus d’un million de followers : 0,8 à 1,6 %.

Du fait de la taille humaine de leurs communautés, les influenceurs Suisses n’ont pas de peine à toucher le cœur de cible de leurs prospects. Même si leur usage est plus plébiscité par les compagnies B2C, les bons influenceurs n’ont pas de peine à convaincre en B2B. En témoignent les impressionnantes statistiques obtenues par leurs collaborations.

Alors que les publicités digitales affichent un taux de conversion de 0,5 %, celui des influenceurs est de 10 %. Le retour sur investissement est donc bel et bien réel. Et ce n’est qu’un avantage parmi tant d’autres.

Quels sont les avantages liés au marketing d’influence suisse ?

Toutes les campagnes marketing n’ont pas vocation à vendre. Pour certaines, il est question de gagner en notoriété, de se repositionner ou juste de créer de l’engagement. À chaque fois, les indicateurs de succès prendront un nouveau visage.

Par exemple, quand Ricola, la marque de bonbons suisses, a voulu rajeunir son image, elle a lancé la campagne d’influence #Wishyouwell. Au cours de cette dernière, des micro-influenceurs ont été invités à visiter la fabrique de confiseries et à en parler sur leurs réseaux. Le succès fût tel qu’aujourd’hui encore, cette initiative est listée comme étant l’une des meilleures campagnes d’influences.

La question n’est pas de savoir si les influenceurs Suisse peuvent concourir au succès de votre entreprise. Il s’agira plutôt de trouver ceux rentrant dans votre niche et ensuite d’articuler un concept surprenant.

N’oubliez pas… Les micro-influenceurs convertissent les membres de leurs audiences parce qu’ils racontent des histoires. En quoi votre marque peut-elle s’insérer naturellement dans les narratifs de vos futurs porte-paroles ? Dès que vous aurez trouvé la réponse à cette question, il vous sera facile de tirer profit du pouvoir de ces influenceurs.

    Abonnez-vous pour être informés de la publication de nos nouveaux articles

    Un commentaire, une question ?

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.